Demandes de travaux

La Maison de la Communication reçoit les demandes de l’ensemble de la communauté universitaire et traite de nombreux dossiers transversaux au niveau de l’établissement. Elles sont étudiées et font l’objet d’un circuit de validation mutuelle.

Le respect des procédures garantit une bonne entente : le délai minimum de 15 jours pour la réalisation des demandes est nécessaire au traitement optimal et en bonne intelligence.

Pour effectuer une demande de travaux, nous vous recommandons de créer un ticket d’intervention sur l’Environnement Numérique de Travail, rubrique Assistance.

Le circuit de validation

1.    Réception de la demande
La mention « prise en charge » vous avertit qu’elle est reçue et étudiée par un intervenant.
2.    Traitement de la demande
Si elle n’est pas valide : explication au demandeur par message sur le même ticket.
Si elle est valide : réalisation ou, le cas échéant, remise d’un devis pour composition d’un bon de commande, à nous retourner impérativement pour l’engagement des frais.
3.    Conception et réalisation de la demande
Lorsque le dossier est complet (contenus, et bon de commande le cas échéant), nous procédons à la réalisation du document.
4.    Allers-retours de validation
Toute proposition est transmise à titre de document de travail et fait l’objet d’une validation par le demandeur. La Maison de la Communication, dans le cadre de ses missions, reste experte dans la mise en forme des documents conformément à la charte graphique et la politique de communication de l’établissement.
5.    Validation finale et livraison
Lorsque la demande est définitivement validée, nous procédons à l’envoi en fabrication, en interne ou chez nos prestataires.

Impression de travaux universitaires
Pour l’impression des travaux universitaires (rapports de stage, mémoires, thèses, etc.), nous vous conseillons de vous rapprocher de prestataires privés, tels que le service de reprographie « Impressions », 14 Rue Guillaume Puy, à Avignon, ou la société « Mail Boxes », 16 boulevard Jules Ferry, à Avignon.
Pour les thèses, le prestataire s’occupe aussi de l’envoi par voie postale des exemplaires aux membres du jury de thèse en France et à l’étranger.

Du bon usage des sources iconographiques et audio-visuelles
Le Code de la propriété intellectuelle dispose que « toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur est illicite » (art. L. 122-4 du CPI) et que « l’auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son œuvre » (art. 121-1 du CPI).

Dès lors qu’il ne l’a pas autorisée, quand bien même les crédits sont notifiés, l’auteur est fondé à s’opposer à tout usage, modification, déformation ou mutilation susceptible d’altérer le caractère de son œuvre (« le respect est dû à l’œuvre telle que l’auteur a voulu qu’elle soit », TGI de Paris, 18 février 2004).

Pour plus d’informations :
cellule-communication@univ-avignon.fr
Tél. +33 (0)4 90 16 25 55